J’ai les yeux secs : pourquoi ?

Les personnes qui ressentent une impression de sécheresse oculaire sont nombreuses. Les yeux secs sont souvent associés aux irritations de l’œil, et peuvent toucher entre 15 et 33 personnes sur 100[1].

Les yeux secs sont décrits par ceux qui en souffrent comme une sensation douloureuse, inconfortable, d’irritation. Ils peuvent entraîner une vision trouble, et des douleurs aigues, dans certains cas. Mais pourquoi a-t-on les yeux secs ? Et quelles sont les solutions ? Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon des symptômes, des causes et des traitements pour les yeux secs, afin que vous puissiez mieux comprendre cette affection.

 

Les symptômes des yeux secs

Les symptômes des yeux secs incluent des sensations qui vont du léger inconfort à la douleur indiscutable. Mais si vous cherchez des signes à repérer pour identifier la sécheresse oculaire, voici un récapitulatif :

  • Comme le nom le suggère, la sècheresse oculaire entraîne une sensation de sécheresse de l’œil, mais aussi d’irritation, de fatigue, de sensibilité, ou encore une envie de se gratter
  • Aspect rouge de l’œil, injecté de sang
  • Des paupières qui collent l’une à l’autre après êtres restées fermées longtemps (au réveil par exemple).
  • Une vision floue temporaire
  • Un inconfort lors du port de lentilles de contact
  • Sensibilité à la lumière,
  • Un écoulement oculaire important au réveil ; des résidus d’écoulements importants

Il est possible que vous observiez des symptômes additionnels. Quoi qu’il en soit, si vous ressentez des gênes ou des douleurs, n’hésitez pas à consulter un médecin.

 

Quelles sont les causes de la sécheresse oculaire ?

Plusieurs facteurs peuvent se conjuguer pour créer une sécheresse oculaire, et tout le monde peut être touché. Les yeux deviennent secs à cause de ruptures ou de carences dans la couche lipidique du film lacrymal, qui se trouve elle-même directement au-dessus de la couche aqueuse de l’œil. Il y a alors une perte d’humidité. Ces ruptures dans la couche lipidique peuvent être causées par :

  • L’âge. En vieillissant, nous fabriquons moins de larmes. Parfois, cela suffit à déclencher une sécheresse oculaire : l’œil manque de larmes pour maintenir son hydratation. Les femmes en période de pré-ménopause sont particulièrement susceptibles d’être confrontées à ce problème, en raison de changements hormonaux.[2]
  • Passer de longues heures en face d’un écran peut aussi être une cause de sécheresse oculaire, car nous avons tendance à moins cligner des yeux lorsque nous regardons un écran. Le film lacrymal est donc redistribué moins souvent sur la surface de l’œil. Essayez autant que possible de regarder autre chose de temps à autre (regardez quelque chose par la fenêtre par exemple).
  • Certains médicaments peuvent entraîner une sécheresse oculaire. Consultez votre médecin traitant ;  consultez la notice de vos médicaments : les yeux secs peuvent être un effet secondaire de l’un de vos médicaments.
  • Certaines maladies, comme le syndrome de Jörgen, la SLE ou l’arthrite, peuvent également jouer un rôle.
  • Un taux d’humidité très bas ; une forte chaleur, ou un vent continu peuvent aussi être en cause.
  • Le port de lentilles de contact peut contribuer à créer une sécheresse oculaire.

 

La solution : soulager la sécheresse oculaire

Maintenant que nous avons parcouru certaines des causes possibles, voyons comment traiter les symptômes et aider vos yeux à se nettoyer et à se réhydrater.

Optone ActiMist Yeux Secs*, ou encore les gouttes de Solution Oculaire Hydratante Yeux secs peuvent apporter un réel soulagement dès l’application, et leur effet apaisant et hydratant dure jusqu’à quatre heures.

 

Prendre soin de ses yeux au quotidien

Prendre soin de ses yeux au quotidien signifie à la fois faire attention à ses yeux jour après jour, et éviter les facteurs qui peuvent assécher vos yeux. Eviter les irritants potentiels sur les yeux et les paupières est préférable, et si vous travaillez toute la journée sur écran, un repos fréquent est essentiel.

*  Les yeux irrités et secs liés à une insuffisance du film lipidique représente approximativement 80% des cas de sécheresse oculaire [3]

 


[3] Dieter D. et al. (2006). Etude comparative du traitement du syndrome de l'œil sec due à l’altération de la couche lipidique du film lacrymal avec des larmes artificielles contenant des lipides Klin Monatsbl Augenheilkd 2006; 223 : 974-983.